Game of Thrones France
1 Star2 Stars3 Stars4 Stars5 Stars (5 votes, moyenne : 5,00 avec 5)
Loading...

Il y aura des Starks et des Direwolves dans le spin-off de Game of Thrones

Êtes-vous prêt pour de nouvelles informations sur la mystérieuse série préquelle de Game of Thrones ?

EW a récemment interviewé l’auteur et producteur exécutif George R.R. Martin à propos du projet de spin-off dirigé par la showrunner Jane Goldman, qui est actuellement en tournage en Irlande du Nord. HBO et Martin ont déjà révélé que la série avait lieu environ 5 000 ans avant les événements de Game of Thrones alors que Westeros était un endroit très différent et que la série allait mener vers une confrontation épique avec les White Walkers, connue sous le nom de « The Long Night ». Certains fans s’inquiétant du fait que la série soit avant les Targaryens (et par conséquent avant les dragons), Ew a questionné Martin pour savoir quelles étaient les familles et créatures qui existaient pendant cette période.

Martin a donné quelques indices intrigants sur l’état de Westeros au cours de cette période et a même évoqué un nouveau titre possible.



1. Westeros est divisé en une centaine de royaumes.

«Nous parlons des sept royaumes de Westeros,  Il y avait sept royaumes au moment de la conquête d’Aegon », explique Martin. « Mais si vous remontez plus loin, il y a neuf royaumes et 12 royaumes, et vous finissez par revenir à une centaine de royaumes, de petits royaumes et c’est à cette époque où nous allons. »  (au moins jusqu’à ce que la guerre éclate). On dirait donc que Westeros pourrait être encore plus dangereux, chaotique et sans loi que dans GoT – comme le Wild West Westeros.

2. Il y a des Starks et des Direwolves ( loups-garous).

La meute survit. Cela devrait être évident compte tenu de la période (les Starks sont les descendants des premiers hommes), mais en cas de doute, Martin confirme que la famille préférée des fans est dans les environs. «Les Starks seront certainement là», a-t-il déclaré. Et que même si il n’y aura pas de dragon, cela ne signifie pas qu’il n’y aura pas d’autres créatures. « De toute évidence, les White Walkers seront de la partie ou comme on les appelle dans mes livres, The Others  et cela en sera un aspect », dit Martin. « Il y aura les loups-garous et les mammouths. »

3. Il n’y aura pas de Lannister – du moins pas au début…

Le préquel est antérieur à l’ascension de la famille Lannister, indique Martin. Mais il y a une autre famille résidant actuellement dans la future propriété familiale de Lannister. « Les Lannister ne sont pas encore là, mais Castlery Rock est certainement là, c’est comme le rocher de Gibraltar », dit-il. « Il est en fait occupé par les Casterlys. » dans le préquel.



4. C’est un véritable ensemble d’acteurs.

La composition du casting de HBO semble suggérer que la série pourrait être dirigé par un trio de femmes (Naomi Watts, Naomi Ackie et Denise Gough). Quand on lui a posé des questions à ce sujet, Martin a déclaré que le spin-off  comme Game of Thrones était plus précisément décrit comme une histoire d’ensemble. «J’ai hésité à utiliser le mot« lead », dit Martin. «Comme vous le savez pour Game of Thrones, nous n’avons même jamais nommé personne comme actrice principale ou acteur principal jusqu’à récemment, c’était toujours pour soutenir que la série est un véritable ensemble d’acteurs. Je pense que ce sera aussi le cas pour cette série. Nous n’avons pas autant de leads que de grands groupes.  »

5. La nouvelle série pourrait avoir un titre légèrement différent de celui que vous attendez.

Le préquel est toujours officiellement sans titre, souligne Martin. Dans le passé, l’auteur a suggéré le titre « The Long Night ». Ce chois est devenu compliqué alors que le troisième épisode de la saison 8 de Game of Thrones est également intitulé «The Long Night». Bien que The Long Night reste le titre préféré de Martin, une autre possibilité similaire est envisagée. «J’ai entendu une suggestion selon laquelle il pourrait s’appeler « The Longest Night », une variante qui ne me dérangerait pas», dit-il. « Ce serait très bien. »

Prêts pour soutenir les premiers Starks ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *