Vos réactions sur l’épisode 6×05 de Game of Thrones : The Door

game of thrones 6x05 Bran Stark

Le cinquième épisode de la saison 6 de Game of Thrones vient tout juste d’être diffusé aux USA sur la chaîne HBO, un excellent épisode simplement intitulé « The Door » dans lequel Sansa confronte Littlefinger.

Au résumé de cet épisode 6×05 de Game of Thrones, à Meereen Tyrion fait face à une étrange alliée. L’entrainement de Bran lui permet d’en apprendre d’avantage sur ses ennemis. Brienne s’engage dans une nouvelle mission. Le trône de sel se cherche un nouveau roi. Arya à l’occasion de prouver sa valeur.

Vos réactions à chaud sur ce nouvel épisode de Game of Thrones ?

You can leave a response, or trackback from your own site.

3 réponses to “Vos réactions sur l’épisode 6×05 de Game of Thrones : The Door”

  1. Lolobat dit :

    Hold the door!

  2. Lexyy dit :

    Excellent épisode ponctué de révélations importantes grâce aux visions de Bran.
    Superbe final, forte en émotion, qui marque la fin d’un personnage attachant depuis le début de la série…
    Pendant ce temps, la guerre Stark/Bolton se prépare et Sansa se montre plus déterminer que jamais à récupérer son héritage familiale. J’ai hate de voir les différentes alliances.
    On assiste aussi aux réconciliations que l’on espérait plus entre Jorah et Daenerys, qui a même versé quelques larmes…
    J’ai bien aimé les scènes à Pyk qui nous font découvrir l’univers des fers-nés, notamment sur leurs croyances. L’épisode sous-entends d’ailleurs une alliance intéressante entre les Greyjoy et la Khaleesi… Suspense !

  3. Santouka dit :

    Ah, cet épisode m’a ouvert les yeux sur le destin de Bran. La Corneille ne lui demande pas de le remplacer mais bien « to become me » : « devenir moi ».
    Je pense que Bran EST la corneille et que c’est pour cela que, même s’il « ne remarchera jamais, il volera », car la Corneille à trois yeux a volé déjà bien souvent en effet. De plus, Jojen lui avait dit alors qu’il essayait en rêve et en vain d’atteindre l’oiseau d’une flèche : « tu ne peux pas tuer la corneille, car tu es la corneille ».
    D’autres indices : les visions partagées du petit monde du Winterfell d’avant la crise, et visiblement l’émotion elle aussi partagée par le vieil homme qui les a accompagnées. Et … On a jamais vu la Corneille ailleurs que coincé assis dans son arbre, pas debout donc, sauf en vision, comme Bran.
    Voilà. Donc, c’est clair : La Corneille et morte, vive la Corneille !
    Bon, reste à clarifier, ou au contraire à confondre encore plus, les limites entre visions et voyage dans le temps et l’espace matériel : une porte (eh oui, le titre de l’épisode 5 peut aussi jouer là-dessus) s’est ouverte quand le White Walker a vu, puis touché et marqué (mais pas coulé !) Bran. Donc, c’est possible.
    Je pense que Bran agira désormais par visions (= voyages dans le temps et l’espace) interposées.
    Comment va-t-il devenir, comme probable, Bran le bâtisseur (son ancêtre éponyme, lui-même en réalité) : ??? En prenant possession du corps d’un autre homme ??? qu’il présenterait comme l’ancêtre des Stark (ah, ces paradoxes temporels, on ne s’en lasse pas !) ?? J’hésite.
    Autre chose, la communauté de destin et de personnalités des loups avec leurs divers maîtres :
    – Lady, encore très jeune, qui prend pour les actes de sa soeur (Nymeria), comme Sansa pour ceux d’Arya dans ce cas. Lady que les siens, humains pas plus que loups ne peuvent défendre, au contraire : c’est Ned Stark qui la tue, tout comme il livre sa fille Sansa à Joffrey, dans les deux cas sur ordre de Robert Baratheon, et dans les deux cas la victime est consentante. Mort physique pour l’une et très peu de temps après mort de l’enfance pour l’autre.
    – Nymeria, comme Arya très peu de temps après elle, a disparu des radars de Westeros après avoir eu le tort de ne pas laisser faire. Elle est donc très certainement encore en vie, et on la reverra, mais … changée, comme Arya.
    – Vent Gris, un guerrier, comme Robb, calque de son maître, dans les batailles, comme dans la mort. Ici, la similitude et la simultanéité, quasi totale, de leurs destins (séquestration, exécution, décapitation) est renforcée par la mise en scène du corps de Robb surmonté de la tête de son loup.
    – Shaddy Dog, trahi, puis tué et son corps (kidnappé) amené pour servir de preuve d’identité de Rickon aux yeux de Ramsay. Cela ne laisse rien augurer de bon pour Rickon lui-même, déjà trahi et kidnappé pour servir d’appât : la mort, et peut-etre même une trahison de plus lui semble destinée à court ou moyen terme.
    – Summer… qui la première a permis à Bran de sortir en rêve de son corps, ne pouvait que mourir dans l’épisode 5, puisque Bran, en tant que Bran, disparaît et devient la Corneille. Exit Summer.
    – Enfin, last but not least, Ghost. Là, tout y est, le petit blanc, trouvé à part, Snow = neige = blanc, le nom (Jon Snow ressuscité = « fantôme » du Lord Commandant qu’il ne veut plus incarner), le côté targaryen de la blancheur en plus (la théorie Jon Snow targaryen semble très solide). Et puis, la personnalité, les errances, l’indépendance conjuguée à la fidélité. Parfois Ghost disparaît, il est parfois au nord du Mur, parfois à CastleBlack, mais pas forcément collé à son maitre qu’il quitte même à plusieurs reprises, pour mieux réapparaître en une autre occasion.
    Voilà, bon, ne restent donc plus que deux loups en vie, j’ai hâte (je suis suis sûre) de revoir Nymeria

Laissez un commentaire

Designed by JB